La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Accueil
 





Vous recherchez une information spécifique sur notre site ? Consultez le plan du site.
Autrement, voici les sujets les plus demandés :




 


 
 


 
                                                                  

INFO-FLASH

 

Audition des Drs Georges L'Espérance et Nacia Faure au comité Justice et droits de la personne

3 mai 2016 (lien)

 


 

 

Mémoire de L'AQDMD sur l'étude du projet de loi C-14

Georges l'Espérance, 3 mai 2016 (lien)

 


 

"L’aide médicale à mourir est un vrai soin. Le dernier. Le plus beau…Je ne serai jamais plus comme avant"

Dr Pierre Viens, La Presse+, 17 avril 2016 (lien)

 


 

Aide médicale à mourir: un premier médecin témoigne de son expérience

Davide Gentile, Ici Radio-Canada, 13 avril 2016 (lien)

 


  

À tous ceux qui ont à coeur cette cause  

Nous venons de recevoir de DWD Canada ce lien pour compléter une pétition en ligne
adressée au ministre de la santé, au ministre de la justice et au premier ministre du Canada
 

 

Entrevue de Georges L'Espérance, président de l'AQDMD, par Paul Arcand

Puisqu'il faut de lever, 98,5 fm, 4 mars 2016 (lien)

 


  

Deux associations veulent que le fédéral aille de l'avant

avec les recommandations d'un comité parlementaire

Le Huffington Post, lettre ouverte conjointe, 6 mars 2016 (lien)

Communiqué de presse conjoint (IPS et AQDMD) (lien)

 


  

SONDAGE IPSOS PUBLIC (en anglais)  (lien)

Sondage sur l’aide médicale à mourir et les directives médicales anticipées, commandé par DWDC.

Conclusions les plus importantes:  

  • Huit Canadiens sur 10 sont d'accord que les personnes qui rencontrent les critères établis pour l’aide médicale à mourir (AMAM) devraient être en mesure d’en faire la demande à l’avance (directives médicales anticipées- DMA).
  • Ce soutien a été élevé et constant à travers le pays, sans variations régionales significatives.
  • Les personnes handicapées sont à 88% en faveur de la demande d’aide médicale à mourir (AMAM) dans leurs DMA lorsqu’Il y a un diagnostic médical précis.  
  • Les personnes qui déclarent avoir un membre de leur famille atteint de démence sont 81% en faveur de l’AMAM. 
  • Parmi ceux qui sont d’accord avec la décision de la Cour suprême, 90% pensent que la mort médicalement assistée devrait être disponible par consentement préalable.

 RAPPORTS SUR LES CONSULTATIONS 

Consultation sur l'aide médicale à mourir: Résumé des résultats et des principales constations - RAPPORT FINAL

Comité externe sur les options de réponse législative à Carter c. Canada, 15 décembre 2015 (lien)

 

Provincial-Territorial Expert Advisory Group on Physician-Assisted Dying - Final Report

November 30, 2015 (lien)


Réponses au comité fédéral de consultations sur l’aide médicale à mourir

Vendredi le 23 octobre 2015, et suite à leur invitation, quelques membres du CA ont rencontré le comité fédéral:
Dr Chochinov  (soins palliatifs), Mme Frazee, PhD sociologie, Me Benoît Pelletier, avocat constitutionnaliste.
Nous étions :
Hélène Bolduc, fondatrice et ex-présidente
Marcel Boisvert, palliativiste
Nacia Faure comme md et palliativiste (invitée)
Georges L’Espérance

L’entrevue a duré 75 minutes, s’est déroulée dans une ambiance qui nous est apparue cordiale et studieuse.

Nous avons eu des échanges qui nous sont apparus pertinents et constructifs.

L’organisation était sérieuse: traduction simultanée, plusieurs secrétaires pour tout écrire au fur et à mesure, enregistrement en continu.

Ci-joint  le document préparé à cette fin (Réponse au comité) 
(lien)

ainsi qu’un document du Dr Boisvert (Comité Chochinov) sur des références diverses d’intellectuels et de philosophes.(lien)


Dr Georges L'Espérance à RDI 24/60 (lien)

Dr Georges L'Espérance, président de l'AQDMD, explique clairement qui y a droit et ce qu'est véritablement l'aide médicale à mourir.


JUGEMENT UNANIME ET HISTORIQUE!
L'aide médicale à mourir approuvée par la Cour suprême

Texte complet du jugement de la Cour suprême(lien)


INFORMATIONS RÉCENTES SUR LE DROIT DE MOURIR DANS LA DIGNITÉ

Pour savoir de qui se passe au Canada (lien)
et aux USA et ailleurs dans le monde
(lien)


QUÉBEC DIT OUI !

Texte final du projet de loi no 52(lien) 


 
 

 

                                                          Faire ma part ? Mais comment ?
 
 


Comment puis-je faire ma part pour cette cause?
 

 
La première façon et la plus simple est dedevenir membrede l'AQDMD. En fait, le nombre de membres et le financement qu'ils pourront apporter donnent un poids considérable à la cause et lui confère une force politique importante.

Plus nous serons nombreux à devenir membres, plus notre voix sera forte et pourra être entendue.
 
Les personnes qui ont dix-huit (18) ans ou plus, qui adhèrent à lamission et aux objectifsde la corporation peuvent devenir membre.
 
L'adhésion se fait à titre individuel. Voici les avantages à devenir membre de l'AQDMD:
 
Les membres :
 
  • ont droit de vote à l'Assemblée générale et ainsi de choisir les administrateurs de la Corporation
  • ont le droit de poser leur candidature au conseil d'administration
  • reçoivent des informations par courriel ou par courrier
Par-dessus tout, chaque membre se prononce pour la défense de la cause et apporte ainsi un soutien indispensable à la mission de l'AQDMD.
 
On peut aussi contribuer pour supporter l'Association sans nécessairement devenir membre.
Deux formulaires sont disponibles :

   a) Contribution au financement de la cause (lien)
   b) Dons in Memoriam (lien)
Par Internet :
   c) Vous pouvez aussi faire un don par Internet pour contribuer au financement de la cause 
(lien)
  
 

 

(Haut de la page)

2008-06-06